Évaluation gratuite du visa - jusqu'au 31/5/24 !

                            Évaluation gratuite du visa jusqu'au 31 mai 2024 - Débloquez votre rêve de Singapour !

Qualité de vie à Singapour

Vue d'ensemble

Si l'on doit payer pour la qualité, Singapour est l'endroit idéal. Considérée comme la ville la plus chère du monde en 2015, Singapour est en même temps la plus agréable à vivre. Que signifie cette contradiction ? Le niveau de vie que propose Singapour est si captivant que les gens sont prêts à payer le prix fort pour l'obtenir. Les transports, les soins de santé, le logement, les banques, les impôts, le faible niveau de criminalité, l'éducation, la disponibilité des biens, les divertissements et la stabilité politique sont les critères sur lesquels les pays sont généralement évalués. Ces mêmes critères sont très précieux pour les expatriés et les étrangers à la recherche d'un lieu idéal pour un nouveau départ professionnel.

Classement de Singapour en matière de qualité de vie

  • Singapour figure parmi les cinq villes les plus influentes du monde (selon le magazine Forbes, 2014).
  • Singapour a la meilleure qualité de vie de toutes les villes asiatiques (selon le classement de la qualité de vie établi par Mercer, 2015).
  • Singapour a le coût de la vie le plus élevé au monde (Economist Intelligence Unit, 2015).
  • Classée #2 meilleure ville du monde d'après l'expérience des expatriés (Expat Experience Report, 2014).
  • 8e place mondiale pour la sécurité des personnes (Quality of Living Ranking by Mercer, 2011).

L'état d'esprit

Quelle est la devise de cette ville ? Vous aimeriez probablement l'apprendre avant de faire le prochain pas vers l'émigration à Singapour. Les expatriés et les travailleurs étrangers, qui se précipitent ici à la recherche d'un travail décent et d'une vie agréable, y parviennent généralement s'ils transpirent beaucoup. Singapour est réputée pour sa mentalité matérialiste. L'argent définit tout ici, et les Singapouriens ont appris à travailler très dur dès leur plus jeune âge. Tous les systèmes essentiels (éducation, soins de santé, commerce, etc.) sont fondés sur la responsabilité financière personnelle des gens. Tout est conçu de manière à ce que l'on ne survive que si l'on travaille dur et que l'on économise en utilisant le système d'épargne gouvernemental - le Central Provident Fund (réservé aux locaux). C'est pourquoi Singapour ne convient pas aux personnes qui recherchent la paix et l'inertie philosophique. L'ambiance survoltée de ce pays vous contamine ou vous jette par-dessus bord.

Cette pression n'exclut toutefois pas le bonheur et d'autres valeurs spirituelles. Étant la nation la plus heureuse d'Asie (seuls 5% ont déclaré ne pas être heureux selon ABC News, 2008), les Singapouriens accordent de l'importance à leur famille et à leur communauté et, bien évidemment, trouvent leur satisfaction dans les relations interpersonnelles.

Singapour est un creuset de cultures asiatiques voisines (les Chinois, les Malais et les Indiens sont les principaux groupes ethniques du pays) et d'esprit occidental (ancienne colonie du Royaume-Uni). En raison de ces facteurs historiques, l'anglais, le malais, le tamoul et le mandarin sont largement parlés ici, ce qui facilite l'adaptation. La société éclectique et cosmopolite est confortable pour les étrangers qui préfèrent suivre leur propre rythme de vie et leurs propres valeurs, mais l'assimilation totale est difficilement possible. Le gouvernement de Singapour s'efforce d'équilibrer le rapport entre étrangers et locaux et de parvenir à l'harmonie dans tous les domaines de la vie. Il met l'accent sur le consensus, l'harmonie religieuse/raciale, les valeurs familiales et la prééminence de la communauté sur l'individu. Par ailleurs, les étrangers ont besoin de temps pour s'habituer aux lois locales strictes (et probablement à quelques interdictions décevantes) et à leur application, mais ils seront satisfaits du faible taux de criminalité et de la sécurité. En vivant à Singapour, vous n'entendrez pas parler de meurtres en série, de terrorisme ou de troubles.

Soins de santé

Singapour a réussi à créer un système de santé très efficace qui repose principalement non pas sur les dépenses du gouvernement (les dépenses annuelles de Singapour en pourcentage du PIB ne sont que de 3,9%), mais sur l'épargne personnelle des citoyens. Le programme national d'assurance maladie appelé Medisave fonctionne de la manière suivante : des déductions mensuelles obligatoires (7-9%) du salaire sont effectuées par chaque salarié et son employeur, et ces fonds sont accumulés sur le compte personnel de l'intéressé. Ces fonds peuvent être utilisés pour couvrir les besoins en soins de santé tout au long de la vie professionnelle de l'individu et, par la suite, pour lui assurer une retraite décente.

En fonction du montant des fonds accumulés, le patient peut choisir le niveau de subvention du gouvernement, mais comme les établissements de santé publique ne sont ni entièrement subventionnés ni détenus par le gouvernement, aucun service médical n'est fourni gratuitement à Singapour. De cette manière, le gouvernement renforce la responsabilité financière personnelle des citoyens à l'égard de leur santé, encourage un mode de vie sain et protège les installations médicales contre la surutilisation. De nombreux Singapouriens ont également recours à des assurances maladie privées, tout comme les étrangers qui travaillent dans le pays ou ceux qui viennent s'y faire soigner (touristes médicaux). Ces catégories de personnes optent généralement pour des cliniques privées.

Singapour dispose d'un réseau dense d'hôpitaux, de polycliniques, de services d'urgence et d'établissements de soins privés couvrant tous les domaines de la médecine. Le gouvernement contrôle constamment l'octroi des licences, le niveau de qualité et le coût des services, et investit dans l'innovation, la sécurité, l'hygiène et les équipements de pointe. Le gouvernement applique des normes exceptionnellement élevées en matière de fabrication de médicaments, de propreté et d'hygiène. Ce dernier point est essentiel pour lutter contre la propagation de diverses maladies respiratoires et autres qui "aiment" le climat chaud et humide de Singapour. C'est probablement le seul pays au monde où l'on peut se voir infliger une amende pour ne pas avoir tiré la chasse d'eau.

L'éducation

Le savoir est une valeur primordiale à Singapour depuis que Sir Thomas Stamford Raffles y a introduit les normes britanniques en matière d'éducation au début du 19e siècle. Jusqu'à présent, le gouvernement déploie des efforts titanesques pour doter sa population de compétences et de connaissances précieuses, indispensables pour survivre dans le monde hautement compétitif d'aujourd'hui. Aujourd'hui, Singapour est le fleuron de l'Asie en matière d'éducation.

À l'exception de trois universités nationales (réputées pour leurs normes élevées en matière d'apprentissage et leur approche scientifique) - l'université technologique de Nanyang, l'université nationale de Singapour (classée #25 dans le classement mondial des universités de QS, 2012) et l'université de gestion de Singapour - le pays abrite un certain nombre d'institutions de renommée mondiale telles que les Graduate Business Schools de l'université de Chicago et de l'INSEAD. Pour répondre aux besoins d'une communauté d'expatriés diversifiée, Singapour a accueilli de nombreuses écoles internationales qui suivent des systèmes étrangers. Singapour compte de nombreuses écoles étrangères (françaises, japonaises, indiennes, canadiennes, etc.) qui facilitent l'adaptation des plus petits expatriés. L'anglais est la langue officielle d'étude à Singapour, ce qui est bénéfique pour les étudiants étrangers et les expatriés.

Étudier à Singapour est plus coûteux que dans n'importe quel autre centre éducatif asiatique, mais reste moins cher que dans des pays comme l'Australie, les États-Unis et le Royaume-Uni. Singapour attire ainsi de nombreux étudiants internationaux qui cherchent à acquérir des connaissances hautement compétitives à un prix raisonnable. Le prix dépend du cours (le cours scientifique est plus cher que le cours artistique) et de l'université, mais en général, les frais de scolarité annuels s'élèvent à environ 10 000 SGD. Les établissements nationaux peuvent apporter une aide financière aux étudiants issus de familles à faibles revenus. Les étudiants locaux et internationaux peuvent demander une bourse d'études afin de réduire les frais de scolarité, mais il faut garder à l'esprit que ces bourses obligent les étudiants étrangers à travailler pendant une période déterminée (3 ans en moyenne ; 6 ans pour les étudiants en médecine) dans des entreprises/institutions basées en Géorgie.

Paysage politique et social

Singapour est un pays politiquement stable, réputé pour sa gestion autoritaire. L'application de la loi y est vraiment intensive, mais cela se traduit par un niveau élevé de sécurité, de respect de la loi, d'ordre et de prospérité pour la nation. Les expatriés originaires de pays plus libéraux peuvent se sentir étouffés par la loi au début, mais ils apprécieront rapidement le rationalisme et le pragmatisme de cette société. Le gouvernement s'occupe des besoins de la société et réfléchit de manière stratégique en prenant des décisions impopulaires mais judicieuses.

Singapour est dirigé par le People's Action Party (position politique de centre-droit) depuis 1959, et bien que les Singapouriens l'appellent ironiquement "Pay and Pay", c'est cette force politique qui a poussé le pays vers la prospérité économique et qui a rendu possible le miracle de Singapour. Le niveau de confiance envers les hommes politiques est très élevé et se reflète dans le rapport sur la compétitivité mondiale établi par le Forum économique mondial (2011/12).

Le pays a réussi à détruire le stéréotype de la région du tiers monde en pénétrant dans le premier monde grâce à ses excellentes normes dans tous les domaines. Au cours des dernières décennies, la SG a attiré plus de 9 000 sociétés multinationales et a mérité la gloire de puissant centre d'investissement en Asie.

Le gouvernement s'immisce dans les affaires, mais pas sous la forme de pots-de-vin ou d'autres manipulations bureaucratiques, mais plutôt par le biais d'une gouvernance efficace et de mesures de soutien aux entreprises. Singapour a le taux de corruption et de bureaucratie le plus bas d'Asie. Elle a été désignée comme le pays le moins corrompu du monde dans l'indice de perception de la corruption (2010) de Transparency International.

Paysage économique

Pendant des décennies, Singapour a été un producteur et un importateur mondial de produits chimiques et électroniques. Cependant, les tendances et les demandes économiques mondiales ont poussé Singapour à innover en se concentrant sur la recherche et le développement, les soins de santé, les finances et la biomédecine. Grâce à sa politique favorable aux entreprises, à sa législation efficace, à ses impôts peu élevés, à ses infrastructures haut de gamme et à ses pratiques commerciales ouvertes, Singapour a gagné la confiance du monde de l'investissement et s'est transformé en un puissant pôle de start-ups. Malgré le coût élevé de la main-d'œuvre et les prix élevés des terrains et de l'immobilier à Singapour, de nouvelles entreprises étrangères se multiplient sur ses côtes.

Singapour a une politique fiscale favorable aux entreprises, l'impôt sur les sociétés étant l'un des plus bas du monde (17%). En outre, une nouvelle entreprise (Pte Ltd ou filiale) bénéficie de nombreuses incitations et réductions fiscales au cours de ses premières années d'activité : elle peut gagner ses premiers 100 000 SGD sans payer d'impôts, et les 200 000 SGD suivants en ne payant que 50% de l'impôt sur les sociétés. L'impôt sur le revenu des personnes physiques est également l'un des plus bas du monde, et les taux commencent à 0% pour atteindre progressivement 20% lorsque vos revenus dépassent 320k SGD. Les non-résidents (qui passent/travaillent 183 jours ou moins à Singapour) bénéficient d'un taux d'imposition forfaitaire de 15%. La TPS (TVA) n'est que de 7% à Singapour, tandis que les impôts sur les décès, les successions, les dividendes ou les plus-values n'existent pas du tout dans le pays. Les hommes d'affaires peuvent bénéficier de leurs dividendes ou de leurs revenus étrangers en franchise d'impôt, à condition que l'impôt sur les sociétés soit payé par l'entreprise.

Plusieurs raisons expliquent pourquoi Singapour crée des conditions si favorables aux entreprises étrangères. Non seulement les entreprises internationales contribuent à l'économie locale, mais elles importent également de nouvelles technologies, une maîtrise de la gestion, des connaissances précieuses et des experts talentueux qui maintiennent la motivation et la formation de la main-d'œuvre locale.

L'enquête annuelle "Doing Business" de la Banque mondiale place Singapour en tête en la qualifiant d'"endroit le plus facile" pour faire des affaires. L'une des raisons pour lesquelles Singapour est devenue si facilement une rampe de lancement pour les entreprises internationales est la procédure extrêmement rapide d'enregistrement des sociétés, qui ne prend qu'un jour.

Infrastructure

Malgré le niveau élevé d'urbanisation, Singapour reste un lieu de vie vert et propre grâce aux efforts déployés par le gouvernement. Il est constamment à la recherche de nouvelles technologies efficaces en matière d'urbanisme, de gestion du trafic, de lutte contre la pollution, d'énergie propre, d'air et d'eau. Conçue comme une "cité-jardin", Singapour est une combinaison fascinante de gratte-ciel ultramodernes et de parcs qui donnent une impression de fraîcheur et d'aération. En tant que ville très peuplée, Singapour parvient à maintenir un environnement sain (ce qui est un miracle pour un pays industriel) grâce à la "réduction", à la "réutilisation" et au "recyclage".

Parfois, le gouvernement prend des décisions impopulaires telles que l'augmentation des frais d'utilisation des voitures personnelles. En rendant la possession d'une voiture extrêmement coûteuse, le gouvernement lutte contre les embouteillages et encourage l'utilisation des transports publics, qui sont plus efficaces en termes de ressources et d'énergie. Le gouvernement encourage l'utilisation des dernières technologies d'économie d'énergie dans la construction et investit dans l'assainissement de l'eau (Singapour a reçu le Stockholm Water Award en 2007 pour ses réalisations significatives dans ce domaine). La qualité de l'air à Singapour a été jugée "bonne" en 2010, alors que d'autres pays asiatiques ayant un rythme industriel et commercial similaire (comme Hong Kong ou Shanghai) affichaient des indices bien pires. Vous pouvez vérifier la qualité de l'air de Singapour en ce moment même en utilisant la "carte visuelle de l'indice de qualité de l'air en temps réel".

Singapour dispose de transports publics relativement bon marché, sûrs et propres qui font de la possession d'une voiture personnelle un simple caprice. En bus ou en train (MRT), vous pouvez vous rendre partout dans le pays pendant la journée (travail jusqu'à 12 heures). Si vous avez besoin de plus de flexibilité, vous pouvez opter pour le taxi qui est, bien sûr, cher mais tout de même moins cher que l'entretien d'une voiture personnelle. Par ailleurs, les chauffeurs de taxi sont très honnêtes et ne vous arnaquent jamais : vous ne payez que le prix indiqué au compteur. L'enquête de satisfaction réalisée en 2010 a montré que plus de 92% des personnes interrogées étaient satisfaites des transports publics à Singapour.

Le gouvernement impose des frais d'immatriculation et des taxes très élevés aux propriétaires de voitures, de sorte que l'achat d'une voiture vous coûtera plus de 60 000 SGD. De plus, le carburant est cher et vous devrez payer pour rouler sur les routes encombrées du quartier central des affaires. Si vous souhaitez bénéficier de tous les avantages d'une voiture personnelle et économiser beaucoup d'argent sur les frais d'immatriculation et les taxes, vous pouvez louer une voiture.

Singapour dispose d'un port maritime de premier ordre et de l'aéroport de Changi, qui a été désigné comme le meilleur de la planète pendant plusieurs années consécutives, non seulement pour son architecture spectaculaire, son intérieur en forme de jardin et ses services complets (il dispose même d'un cinéma gratuit, d'une piscine et d'un toboggan de 12 mètres de haut), mais aussi pour sa politique aérienne qui relie Singapour à plus de 110 destinations uniquement dans la région Asie-Pacifique et à plus de 300 aéroports dans le monde entier.

Le logement à Singapour

Les marché de l'immobilier à Singapour est très diversifiée et vous permet de trouver une option pour tous les budgets - de la location d'appartements publics bon marché à la propriété d'un luxueux appartement privé ou d'un bungalow. Les prix sont certes remarquablement élevés, mais la qualité ne vous décevra pas. Les Singapouriens bénéficient d'un logement beaucoup moins cher que les habitants du Japon ou de Hong Kong, par exemple. Le prix d'un logement dépend en grande partie de la zone (plus elle est proche du centre des affaires, plus il est élevé), d'un ensemble d'équipements ou d'attractions disponibles dans le quartier, de la facilité de transport et du fait qu'il s'agisse d'un logement privé ou public.

Les condominiums sont préférés par les expatriés et les étrangers bien rémunérés qui recherchent les normes les plus élevées et la proximité du CBD et des écoles pour leurs enfants. Les condos sont des options gagnantes en raison des intérieurs et de l'architecture chics, d'un large éventail d'équipements tels que piscines, salles de sport ou courts de tennis, et enfin, les condos sont le rare type de propriété que les étrangers sont autorisés à acheter. Le prix du loyer varie de 15 000 SGD à 3,5 000 SGD en fonction de l'emplacement.

Le secteur public est représenté par les appartements HDB (construits par le Housing Development Board) où vivent la plupart des habitants. Ils sont beaucoup moins chers et ne disposent pas d'installations "tape-à-l'œil", mais restent des options intéressantes en raison de la proximité des centres commerciaux, des supermarchés, des hawker centers, des cliniques et des installations de loisirs. Le prix du loyer varie entre 2,2 et 3 000 SGD. Les expatriés asiatiques trouvent ces appartements très confortables et raisonnables.

Disponibilité des marchandises

Il n'est pas surprenant que les Singapouriens soient de grands consommateurs pour une nation développée. Ils dépensent volontiers beaucoup d'argent pour des produits ménagers, des vêtements, des meubles et des objets de statut. C'est pourquoi tous les grands détaillants s'efforcent d'avoir des magasins à Singapour. La pénurie de produits ou les choses difficiles à obtenir sont des concepts inconnus à Singapour ; toutes sortes de produits alimentaires, d'articles ménagers ou de cosmétiques, ainsi que des gadgets et des appareils, peuvent être facilement achetés partout sur l'île. Singapour est parsemée d'hypermarchés (comme Giants, Cold Storage ou Carrefour, qui proposent toutes sortes de produits sous un même toit) ou de supermarchés spécialisés qui proposent des produits fabriqués dans des pays spécifiques (comme l'américain Tanglin Market Place, l'indien Mustafa ou le japonais Media-Ya). Singapour étant le berceau de nombreux pays, on y trouve toutes sortes d'aliments populaires dans les menus de ces pays. Les avantages étonnants de Singapour, tels que l'anglais largement parlé, l'esprit occidental, la haute qualité des services, la sécurité et le faible taux de criminalité, sont bien sûr contrebalancés par des inconvénients tels que le coût élevé de la vie, l'application stricte de la loi et un climat qui ne change jamais. Grâce à sa diversité, à son esprit d'entreprise et à son ouverture à la nouveauté, Singapour est un lieu idéal pour l'installation d'une famille et l'épanouissement professionnel.
fr_FRFrench
Obtenez dès aujourd'hui une évaluation gratuite de votre visa en ligne - Découvrez votre éligibilité au visa en fonction de votre profil.

Obtenez dès aujourd'hui une évaluation gratuite de votre admissibilité au visa !

Débloquez votre voyage à Singapour - Évaluez votre éligibilité au visa avec des experts.

Évaluation gratuite !

× Whatsapp maintenant !